Thursday, January 31, 2019

Paavo Järvi dirige Sibelius, l’intégrale définitive ?

crescendo-magazine.be
Pierre Jean Tribot
31.01.2019

Jean Sibelius(1865-1957) : Intégrale des symphonies. Orchestre de Paris, Paavo Järvi. 2012-2016. Notice en français, anglais et allemand. 1 coffret de 3CD RCA. 19075924512.

Le titre de cette chronique est en effet provocateur ! La variété et l’immense qualité des intégrales des symphonies consacrées au géant finlandais font de Sibelius l’un des compositeurs les mieux servis au disque. Cependant, force est de constater que Paavo Järvi revisite complètement l’approche de ces symphonies.

Loin d’un Sibelius supra-esthétique ou volontairement sur-intellectualisé (comprendre comme Herbert von Karajan, Colin Davis, Osmo Vänskä ou Kurt Sanderling), le Sibelius de Paavo Järvi allie la force de la tension dramatique à la maîtrise de la puissance orchestrale. L’un des meilleurs exemples de cette approche est la Symphonie n°6 tissée ici avec une légèreté du tissus orchestral d’une adaptabilité totale à la baguette du chef. La beauté minérale de cette oeuvre resplendit ici avec une variété incroyable de couleurs !

La force de Paavo Järvi est de défendre cette vision anti-sentimentaliste ou anti-impressionniste avec une force presque fauviste dans la gestion des pupitres : les Symphonies n°2 et n°5 sont exposées ici avec une puissance épique renversante. À ce titre, la dernière minute du premier mouvement de la Symphonie n°5 est époustouflante par la tension générée. On se situe, mais à un niveau de réalisation tellement supérieur, à la suite des gravures du génial Carl von Garaguly, chef hongrois fort oublié qui avait gravé une poignée de Sibelius décapants en RDA (Eterna/Berlin Classics), enregistrements chéris des Sibeliusolâtres émérites !

L’Orchestre de Paris est l’autre triomphateur de ce coffret. La phalange épate avec ses dynamiques calibrées et la qualité de ses pupitres. L’Orchestre de Paris est le premier orchestre français à enregistrer une intégrale des symphonies de Sibelius et il s’impose au sommet d’une discographie pourtant caractérisée par d’autres grandes phalanges de légende !

Le tandem Paavo Järvi/Orchestre de Paris montre ici l’accomplissement que fut le mandat du chef estonien, certainement le plus marquant qualitativement de l’histoire de l’orchestre. Les commentateurs vont noter que cette somme paraît alors que l’Orchestre de Paris se cherche toujours un directeur musical suite au départ précipité de Daniel Harding. Au regard de la qualité de ses pupitres, on souhaite aux Parisiens de se trouver rapidement une baguette qui continue de les porter aux sommets des orchestres mondiaux.

Ce coffret est une référence et il prend naturellement la tête de notre podium “Sibelius” devant les intégrales de Paavo Berglund à Helsinki (Warner) ou de l’inattendu Sir John Barbirolli à Manchester (Warner).

Son 10 - Livret 10 - Répertoire 10 - Interprétation 10

https://www.crescendo-magazine.be/paavo-jarvi-dirige-sibelius-lintegrale-definitive/

No comments: